Les techniques du Wingssprayer

Pulvérisation des cultures

La pulvérisation des cultures avec le Wingssprayer veille à un haut taux de couverture des plantes par de nombreuses fines gouttelettes, protégeant ainsi les plantes de façon optimale. L’inconvénient de ces fines gouttes est qu’elles sont normalement facilement emportées par le vent et ont alors un effet négatif sur les environs. Les ailes du Wingssprayer évitent cette dérive des gouttelettes et veillent à ce que les produits phytosanitaires n’atteignent que les cultures visées. Pour cela, le Wingssprayer utilise le courant d’air qui se crée lors de la conduite du pulvérisateur. Le courant d’air descendant veille à ce que le produit phytosanitaire soit directement pulvérisé vers et dans les plantes, qui sont mises en mouvement au même moment.

Werveling Wingssprayer

Technique perfectionnée

Le Wingssprayer a été conçu pour répondre au souhait et à la nécessité de pouvoir travailler plus vite et plus efficacement lors de la pulvérisation des cultures. La technique de pulvérisation doit pour cela satisfaire à des exigences bien plus élevées. Le perfectionnement du système Wingssprayer avec Single Wing (aile simple) convenant pour la pulvérisation jusqu’à 15 km/h a conduit au développement du système avec Double Wing (aile double) pour la pulvérisation à des vitesses plus élevées.

Radiaal- en lineaire dempers

Wingssprayer Double Wing

La Double Wing est une construction avec une aile double qui utilise l’aérodynamique des courants d’air qui se forment par la haute vitesse de conduite du pulvérisateur.
Nieuwe afbeelding (1)

Comparable aux ailes d’avion

Les ailes du Wingssprayer agissent comme des ailes d’avion, mais contrairement à un avion, elles n’utilisent pas la force ascendante, mais la force descendante des courants d’air, ladite downforce. Ces courants veillent à ce que les très fines gouttelettes soient immédiatement dirigées en profondeur dans les plantes.

Vitesses plus élevées

Le système Wingssprayer avec Double Wing vous permet de pulvériser vos cultures à des vitesses bien plus élevées. Du fait du contact de l’aile avec les plantes, la rampe de pulvérisation est par ailleurs plus stable. Lorsque les ailes ne sont plus en contact avec les plantes, elles sont stabilisées par les amortisseurs montés dans la suspension. En marche arrière ou pour faire demi-tour en bout de champ, les ailes peuvent pivoter librement, évitant ainsi l’endommagement de la construction technique.

Gros avantage pour l’environnement

Pour l’environnement, le plus gros avantage est le fait que le vent de conduite aide à diriger les gouttes dans les plantes. Devant l’aile, le vent de conduite met les plantes en mouvement et derrière l’aile, l’air descendant dirige les gouttes dans les plantes ouvertes. L’aérodynamique forme de plus une couverture d’air au-dessus des plantes, derrière le pulvérisateur, empêchant les gouttelettes de la brume de pulvérisation de s’échapper. Du fait de la finesse des gouttes pouvant être pulvérisées, il n’y a plus de formation de gouttes à la pointe des feuilles et il y a beaucoup moins de liquide de pulvérisation tombant ainsi au sol.

Exigences de production

Pour répondre au cahier des charges concernant la production des ailes du Wingssprayer, le matériau a été adapté. Afin de réduire le poids, on a opté pour la fabrication de l’aile simple, et de l’aile double, en une matière synthétique de qualité supérieure également utilisée dans l’industrie aéronautique, industrie aux exigences particulièrement élevées. Les pièces en acier sont en acier inoxydable. Sur ce point aussi, le Wingssprayer est conforme au cahier des charges. Tout a été dûment testé et plusieurs systèmes fonctionnent depuis des années à la grande satisfaction des utilisateurs. Nous enregistrons une demande croissante pour la technique de Wingssprayer et une augmentation de la production s’impose. Pour presque toutes les pièces, le processus de fabrication a été confié à des spécialistes certifiés.

 

Reconnaissance et brevet

Le Wingssprayer a aujourd’hui prouvé que la nouvelle technique offre la plus haute protection au milieu environnant, aux utilisateurs et à la qualité de l’eau. Le Wingssprayer répond largement à toutes les exigences. Le Wingssprayer a été reconnu par le comité technique d’évaluation des techniques du gouvernement néerlandais (Technische Commissie Techniekbeoordeling = TCT).

Téléchargez ici le rapport du TCT

Les techniques du Wingssprayer sont protégées par plusieurs brevets.

Il s’agit de brevets néerlandais et européens, et les principaux ont été déposés et obtenus à niveau mondial. La technique du Wingssprayer est donc bien protégée.

.