Pommes de terre

En période de temps fécond et de grand danger d’infection, les jeunes feuilles de pommes de terre doivent être bien protégées. Pulvérisez par conséquent toujours avec des gouttes fines pour obtenir une meilleure couverture et de cette façon une protection bien meilleure. Un taux de 50 à 70 % de feuilles non traitées peut être funeste pour la plante de pomme de terre parce que le mildiou (Phytophthora infestans) peut facilement infecter les jeunes feuilles.

En ouvrant légèrement les cultures avec le Wingssprayer et en pulvérisant avec des fines gouttelettes qui ne tombent pas au sol aussi vite que les grosses gouttes plus lourdes, le produit phytosanitaire est mieux réparti sur les plantes de pomme de terre. L’avantage est que les deuxième et troisième étages de feuille sont ainsi également protégés contre les maladies. Ceci est par exemple important lorsqu’il n’y a pas eu de pulvérisation pendant longtemps du fait de l’absence de risque d’infection.

Cette technique permet aussi d’attaquer directement les parasites tenaces. Les deuxième et troisième étages de feuille abritent souvent également des pucerons qui peuvent rapidement créer une nouvelle population et ainsi de nouveau infester les cultures. Le système avec aile fonctionne parfaitement, même par vents forts. Le vent n’a pas d’effet sur les ailes, comme par exemple dans le trou d’air. Par la forme de l’aile, il se crée une force descendante poussant encore mieux le produit vers et dans les plantes. Du fait du contact avec les plantes, l’ensemble reste par ailleurs plus stable pendant la pulvérisation. Également par vent fort.

Résultat : des pommes de terre belles et saines.